Pages

Helios-44

Helios-44 58mm/2
Гелиос-44 58мм/2



Formule optique :
Helios 6/4



Données techniques :

Monture : M39, M42, K, Start, D
Focale(mm) : 58
Ouverture maximale : f2
Nombre d'éléments diaphragme : 8 lamelles (13 pour les premiers)
Présélection : Bague supplémentaire
MFD(m) : 0.50
Diamètre filtre(mm) : 49
Poids(gr) : Selon le modèle


Données historiques :

Usine de production : KMZ, MMZ, Valdaï, Jupiter Optiks
Calcul de la formule : 1951
Début de la production : 1958
Fin de la production : Toujours en production


Différents modèles : 

Le Helios 44 est un véritable monument de l'industrie optique soviétique. Sa production n'a jamais cessé depuis 1958!
Il existe de très très nombreux modèles.
Helios-44 : Les premiers ont été produits pour le Start. Ce 44 ne ressemble pas vraiment aux helios-44 pour Zenit, la bague de diaphragme est placée près de la bague, alors que la bague de focus est devant. Il possède également un système de diaphragme automatique (le bouton qui presse le déclencheur ferme le diaphragme juste avant de déclencher).
Ensuite, à partir de la fin 1958 commencent à apparaitre des Helios-44 pour SLR. Ces Helios-44, les fameux "nez long" sont aujourd'hui très rares, car il s'agit des tout premiers (tous possèdent un numéro de série en 000 ou 0000). Ces premiers 44 possèdent également un système de preset "push", le même qui équipe les premiers Jupiter-11 pour SLR produits par KMZ.
Ensuite sont apparus les Helios-44 KMZ alu classiques en 00 et 0. On distingue les 00 des 0 par leur diaphragme : 13 lamelles pour les 00, 8 pour les 0.
A partir de 1965 la production des 44 passe en partie à MMZ. KMZ et MMZ produiront en parallèle les 44 et leur descendant pendant de nombreuses années.
A partir de la fin des années 60, c'est la révolution M42 en URSS. Tous les objectifs passent à la norme M42, on leur ajoute un -2.
Quelques années plus tard, KMZ passe au 44M (présélection automatique), alors que MMZ développe un 44-2 au nouveau design, avant de l'appeler un peu plus tard le 44-3. Une dernière version du 44-3 sera ensuite développée par MMZ : le 44-3M.
Pendant ce temps là, le 44-2 est toujours produit à Valdaï et Jupiter Optiks (années 70 et 80).
Chez KMZ, on développe le 44M4 (le switch A/M disparait) puis toutes ses variantes 44M5, 44M6, 44M7...ainsi que leurs versions MC. A côté de ces 44 produits en très grande série, on trouve quelques 44 furtivement passés sur les chaines de montage de KMZ.
Le 44-7 développé pour le Zenit 7...Le 44-d pour le Zenit D...ainsi qu'un très rare 44-1.

Celui présenté sur la photo est un Helios-44 assez particulier, très longtemps resté mystérieux.
Je vous passe les détails techniques qui m'ont permis de comprendre son origine, mais il s'agit d'un Helios-44 "hybride", mi-KMZ, mi-MMZ.
Lors de la préparation de l'atelier de production du Helios-44 chez MMZ, KMZ a envoyé des machines, des ingénieurs, et quelques Helios-44 types pour ne pas commencer la production à partir de rien. Ces Helios-44 n'étaient pas terminés. Le mien fait parti de ce groupe de 44 commencés chez KMZ, et finis chez MMZ. Je n'en ai jamais vu d'autres comme celui-ci.

Voici un exemplaire de 44 pour l'appareil photo Start :


Un des premiers Helios-44 avec le diaphragme à f22, le "nez long" et le système de preset à pression :



Helios-44M7

Sur Kiev-19 sans adaptateur

Un MC Helios-44M4

Un Helios-44-3


A voir également mon article plus détaillée sur certains de mes 44 : http://pierretizien-photos.blogspot.fr/2015/12/quelques-44.html

Et en NB, un message que j'ai posté sur le forum hardware le 20/02/17 pour expliquer le bokeh tournant, en réponse à une affirmation que j'ai jugé incorrect ou imprécise. :

MusashiChan, c'est pas exactement ça. Je t'ai déjà fait part de mon septissisme sur facebook par rapport au lien entre la forme des bulles et l'effet tournant. 
Pour tous les objectifs, quelque soit la formule, les bulles se déforment sur les bords. Mais ici, je parle de bords de la surface de couverture. Donc, sur un APS-C, tu ne les vois jamais. Avec un FF, tu t'en approche beaucoup plus. Il suffit d'utiliser un objectif qui couvre pas le FF pour se rendre compte à quel point les bulles sont déformées sur les "vrais" bords de l'objectif.

Maintenant, le bokeh tournant. Même si sur un APS-C, il a lieu sur les bords tout le temps, quand on utilise un FF, on se rends compte que ce n'est pas le cas. 

L'ingénieur même du 40 et 44 (le fameux Volossov) a décrit le phénomène, avec des chiffres de résolution très clairs, ici pour l'Helios-40 :
Centre : 48
Champs (milieu) : 20
Bords : 34

On voit que les bords sont meilleurs que le milieu. En effet, l'effet tournant se créé au milieu (pas au centre) du champs, et non pas sur les bords. Je viens de faire un essai dehors au Helios 44-3 pour illustrer ça :


Même lors de la prise du vue, le focus peaking s'excite sur les bords, alors que la "boule" est floue. On peut voir à l'oeil nu également que le bords est moins flou que le reste. Plus le sujet est proche, plus la boule va "grossir", on va ainsi rentrer dedans. Or, ce qui tourne le plus, c'est le bords de la boule. Ceci explique pourquoi sur APS-C, la distance de mise au point "minimal" pour avoir le bokeh tournant est plus grande que pour APS-C. Ceci explique aussi, à mes yeux, pourquoi la forme des bulles et le bokeh tournant ne sont pas liés. Malheureusement, sur ma photo, on ne voit pas de bulle, mais je suis sur que sur les bords, les bulles sont bien déformées. 


Et ce problème ne serait pas lié à la lentille arrière, mais à une problème (impossibilité) de compensation complète de la courbure (ou sphéricité) entre le troisième élément (donc celui proche du diaph, collé au second élément) et le cinquième élément (avant dernier élément, juste avant la dernière lentille). Je cite ici Igor Baklanov, qui a étudié le travail de Volossov.


Mon avis :

Parmi tous les H-44 que j'ai pu tester, difficile de dire quel est le meilleur. J'ai seulement pu noter un caractère plus fort chez les Helios-44 pour Start. De manière générale, c'est un objectif excellent, qui permet à bien des photographes en herbe de découvrir la photo manuelle.


Exemples de photos prises avec un Helios-44 :

http://pierretizien-photos.blogspot.fr/2015/07/un-helios-44-cest-chouette.html

http://pierretizien-photos.blogspot.fr/2015/05/helios-44-pour-start.html

http://pierretizien-photos.blogspot.fr/2015/03/un-peu-de-tair-un-peu-dindustar-et-une.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire